Royaume-Uni: vers une hégémonie conservatrice?

mayNote publiée pour la Fondation Jean-Jaurès le 13 octobre 2016 suite aux conférences annuelles des partis politiques britanniques.

“Trois mois après le référendum qui a vu la victoire du Brexit et quinze jours après la réélection de Jeremy Corbyn à la tête du Labour, quelle est la situation politique au Royaume-Uni ? Renaud Thillaye analyse la mise en place du gouvernement conservateur de Theresa May, ses premières mesures et les défis qui attendent les progressistes.”

La note est accessible ici: https://jean-jaures.org/nos-productions/royaume-uni-vers-une-hegemonie-conservatrice-0

Voyage dans le passé ? La tentation Corbyn et la gauche européenne

Version légèrement amendée de l’article paru dans l’édition papier du Monde en date du dimanche 30 août, sous le titre “Au Labour, le phénomène Corbyn est un test pour la gauche démocratique européenne”. Jacques Munier y fait référence dans son Journal des Idées sur France Culture lundi 31 août. 

11951855_10207362923611617_4516615199118096889_n (2)

Il n’a échappé à personne qu’un vent de révolte souffle sur la gauche depuis quelque temps. Dans la plupart des pays d’Europe occidentale, la veille garde social-démocrate est confrontée à l’émergence d’une nouvelle gauche radicale, comme si le populisme longtemps cantonné à droite avait enfin trouvé la clé du succès à gauche. La percée spectaculaire de Syriza (Grèce) et de Podemos (Espagne) pourrait laisser penser que le phénomène est limité aux pays d’Europe du Sud enfoncés dans la crise économique et sociale. Or en Allemagne, Die Linke est désormais à la tête du land de Thuringe. Au Danemark, les partis de gauche alternative ont enregistré plus de 16 % des voix aux élections législatives de juin  2015. La dernière manifestation de ce vent nouveau s’appelle Jeremy Corbyn, un parlementaire anglais de 66  ans, qui pourrait s’emparer du Parti travailliste (Labour Party) à la surprise générale.

Continue reading “Voyage dans le passé ? La tentation Corbyn et la gauche européenne”

Comprendre le Labour d’Ed Miliband

Essai publié par la Fondation Jean Jaurès en mai 2014.

Comprendre-le-Labour-d-Ed-Miliband_medium

Alors qu’elle est en position de force à l’approche des élections européennes et législatives de 2015, la gauche britannique continue de souffrir des étiquettes “New Labour” et “Troisième voie”. La gauche française fait preuve à son encontre d’une indifférence qu’il faudrait dépasser. Tendre la main au Labour permettrait de soutenir l’attitude d'”engagement constructif” vis-à-vis de l’Europe qui est celle d’Ed Miliband, à rebours de la rhétorique négative développée par David Cameron.

L’essai passe en revue le bilan de David Cameron et fait le point sur la situation politique et sociale du Royaume-Uni. Il présente les principales innovations idéologiques du “milibandisme”, notamment le concept de predistribution et le slogan “One Nation Britain“. Il suggère enfin des pistes de coopération entre le Labour et le PS, tant au plan domestique qu’au niveau européen.