Gilets jaunes : La République En Marche doit à revenir à ses inspirations premières

Comme tous ceux qui, venant de la gauche, ont appelé à voter pour Emmanuel Macron en 2017, j’ai été bousculé dans mes convictions par la force inattendue des événements qui ont eu lieu ces dernières semaines. Comment ne pas l’être dans une telle unanimité médiatique ambiante (« il est totalement déconnecté » ; « supprimer l’ISF a été le péché originel », etc.), et devant le spectacle peu rassurant d’un pouvoir improvisant ses réponses au gré des journées d’action? Continue reading “Gilets jaunes : La République En Marche doit à revenir à ses inspirations premières”

Advertisements

Brexit : un accord qui cristallise les mésententes

Interview croisée avec Michael Bret initialement publiée par Atlantico. 

Ce dimanche 25 novembre, les 28 membres européens se réunissaient à Bruxelles en vue de finaliser l’accord de divorce entre Union européenne et Royaume Uni. Comment évaluer le résultat de cette dernière journée d’étape ?

Renaud Thillaye : La signature était en quelque sorte une formalité puisqu’il était clair que les chefs d’Etat et de gouvernement ne réuniraient que sur la base d’un accord finalisé ». Les dernières tractations ont en réalité eu lieu la semaine dernière, et portaient essentiellement sur la Déclaration politique qui servira de cadre à la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni (à distinguer de l’Accord de retrait). Le résultat a montré que les 27 avaient clairement la main, par contraste avec Theresa May qui voulait absolument finaliser cet accord pour éviter de se retrouver dans une impasse. Continue reading “Brexit : un accord qui cristallise les mésententes”

Peur, colère et démocratie

Recension de l’essai de Martha C. Nussbaum The Monarchy of Fear: A Philosopher Looks at our Political Crisis, Simon & Schuster, 2018. Article initialement publié par nonfiction.fr sous le titre: “Devons-nous devenir meilleurs pour sauver la democratie?”

En introduction de son nouvel essai The Monarchy of Fear  la professeur de droit et d’éthique à l’Université de Chicago Martha Nussbaum imagine un dialogue avec un contradicteur qui viendrait questionner le bien-fondé de sa démarche : pourquoi accorder tant d’importance aux émotions, quand les problèmes de notre société appellent avant tout de bonnes lois et une bonne police ? Peut-on vraiment faire reposer notre espoir sur la possibilité que les individus deviennent meilleurs et apprennent à maitriser leur peur, leur colère, leur dégout, leur envie? Ces émotions ne sont-elles pas le moteur de l’action publique? Continue reading “Peur, colère et démocratie”

Brexit: vers un “no deal”? Débat avec Denis MacShane

Alors que l’issue des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne demeure encore incertaine, la Fondation Jean-Jaurès et la FEPS ont reçu Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes britannique, pour un débat animé par Renaud Thillaye.

Initialement publié par la Fondation Jean-Jaurès.

Royaume-Uni: une derniere chance pour le soft Brexit?

Article initialement publié par la Fondation Jean-Jaurès en juin 2018.

Jusqu’ici tout va bien. Le Brexit est sur les rails, Theresa May tient sa majorité, Jeremy Corbyn maintient sa popularité sans menacer de renverser le gouvernement. Cependant, tout indique que la relative stabilité politique britannique pourrait dégénérer rapidement et provoquer de nouvelles secousses. La cause en sera vraisemblablement le Brexit, qui continue de dominer le débat public et l’agenda politique. Les conséquences toucheraient non seulement à l’écosystème politique, le Parti travailliste n’en sortant pas indemne, mais aussi à l’avenir de l’Europe.

Le macronisme existe-t-il?

Recension de l’essai de Brice Couturier, Macron, un président philosophe (L’Observatoire, 2017), publiée initialement par nonfiction.fr

Parmi le florilège de livres et de documentaires consacres à Emmanuel Macron depuis son accession à la présidence de la République, peu se sont attachés à disséquer la pensée politique du Président de la République. On a beaucoup commenté sa trajectoire fulgurante, son profil atypique. On s’est gaussé de son « en même temps ». On critique son zèle réformiste, forcément de droite. Mais sait-on au juste s’il est libéral ou républicain, centriste, de droite ou de gauche, technocrate ou démocrate? A-t-il une idéologie ou est-il un pragmatique chimiquement pur ?

Continue reading “Le macronisme existe-t-il?”

Élections britanniques : Theresa May prise à son propre piège ?

Article publié le 2 juin 2017 par la Croix et la Fondation Jean Jaurès dans une série de trois tribunes sur l’élection législative du 8 juin au Royaume-Uni 

Theresa May et Jeremy Corbyn le 11 mai 2017.

Theresa May et Jeremy Corbyn le 11 mai 2017. / Andy buchanan Jack Hill/AFP

Le 8 juin prochain, se tiendront les élections anticipées décidées par la Première ministre britannique Theresa May mi-avril. L’annonce de ces élections a surpris tout le monde puisque Theresa May elle-même avait répété à plusieurs reprises depuis son entrée en fonction, en juillet dernier, que le pays avait besoin de stabilité. Ce sera la troisième fois en deux ans que les électeurs britanniques se rendront aux urnes après les élections législatives de mai 2015 et le référendum sur l’appartenance à l’Union européenne de juin 2016.

Theresa May n’est pas en situation de force

Le pari de Theresa May est de conforter sa base de soutien et d’obtenir de plus grandes marges de manœuvre. La majorité conservatrice actuelle est fragile, avec seulement dix sièges de plus que le seuil de la majorité absolue (330 sièges sur 560) à la Chambre des Communes. Theresa May est par ailleurs contrainte par un programme qui n’est pas le sien mais celui de David Cameron, l’ancien Premier ministre démissionnaire après la victoire du « Leave » au référendum sur le Brexit. Le timing de Theresa May est également intéressant sur le plan européen : la France aborde la négociation du Brexit forte d’un président fraîchement élu, et l’Allemagne renouvellera son Parlement et son gouvernement en septembre. Theresa May espère elle aussi arriver à la table des négociations avec un mandat plus solide. Continue reading “Élections britanniques : Theresa May prise à son propre piège ?”